Dylan

Il ne faut surtout pas renoncer trop vite

Dylan

Mon parcours…

Je suis venu en métropole suivre une préparation au concours d’infirmier. J’ai connu cette formation par l’intermédiaire d’une connaissance qui a également suivi cette formation.
Je m’épanouis dans cette formation. Le fait de se retrouver avec d’autres ultramarins permet de se sentir bien. Ils sont à l’écoute et ils comprennent quand ça ne va pas.
Une fois diplômé, je souhaite exercer mon métier en profession libérale.

Ma perception de la mobilité…

La mobilité est l’occasion d’apprendre des autres et de découvrir de nouvelles choses.
Je pense qu’il faut se lancer car tout le monde n’a pas la possibilité de quitter, même quelque temps, son territoire d’origine. Il faut se donner les moyens et persévérer. Il ne faut surtout pas renoncer trop vite.

< Retour