Jean-Géry

J’ai un nouvel avenir, de nouvelles perspectives

Jean-Géry

Mon parcours…

Mon parcours est sans doute atypique. Je suis originaire du Nord de la France et j’ai décidé il y a bientôt 20 ans, de venir vivre en outre-mer et d’y faire ma vie.

En 2012, suite à un burn-out, j’ai décidé de faire un bilan de compétences afin d’envisager un nouvel avenir professionnel et surtout parce que je souhaitais passer à autre chose. Ce bilan a révélé des aptitudes aux métiers manuels et plus particulièrement le domaine de la sellerie/garnissage de chaises et de fauteuils. Compte tenu de mon âge et de mon inexpérience dans ce nouveau domaine, je n’ai eu d’autre choix que de devenir auto-entrepreneur.  

Reconnu travailleur handicapé suite à mon burn-out, j’ai bénéficié d’une formation dispensée par un Centre de Rééducation Professionnelle (CRP) en France hexagonale. LADOM a financé mon trajet aller et retour.

Bien que je sois métropolitain, après 20 ans d’absence, j’ai été surpris à mon arrivée en formation, de constater les nombreux changements (transports, infrastructures, frénésie ambiante, etc.). La présence d’un agent d’accueil de LADOM à mon arrivée à l’aéroport a été pour moi un véritable soutien.

Ma formation a duré 17 mois. J’ai appris un nouveau métier et validé un CAP. A mon retour, il m’a fallu environ un an pour créer mon entreprise de restauration à Saint-Denis de La Réunion (appelée L’Atelier de Jean-Géry). Je suis à présent capitonneur/sellier/garnisseur.

Ma perception de la mobilité…

Bien que mon entreprise en soit à ses débuts, en faisant le bilan de mon parcours en mobilité, j’en tire de nombreux bénéfices mais note aussi des points négatifs. En effet, j’ai la chance d’exercer un nouveau métier qui me plait, j’ai un nouvel avenir, de nouvelles perspectives. En revanche, l’éloignement (17 mois) a été difficile sur le plan familial. Il est donc important de mesurer l'ensemble des paramètres avant de partir.

Intéressé(e) par une formation en mobilité, découvrez notre dispositif.

< Retour